Le cidre à l'ancienne par Patrick Desbois

Publié le par perche-web


Cidre-1.jpg

Cidre à l'ancienne.

     Tel était le thème, choisi par l' Ecomusée du Perche le dimanche 4 novembre 2007.

La première opération pour la fabrication du cidre consiste à citrer les pommes, c'est à dire passer celles-ci dans le broyeur ou grugeoir.


2 percherons se sont relayés pour faire tourner le grugeoir.
Cidre-10.jpg

Le pressoir de forme ronde ici reçoit en son sein la mée, des couches de pommes de pulpe d'environ quinze centimètres. La pulpe est déposée sur un lit de paille de seigle. La dernière couche est recouverte de planches. A l'aide de gâtons, le billot de bois enserrant la vis du pressoir est tourné lentement.Cidre-5.jpg

Le jus s'écoule alors à la anche située à la base du pressoir et se déverse dans un bannon, cuvier, tonneau coupé.

Le marc est récupéré et peut être distribué aux animaux, ovins, bovins.
Cidre-7.jpg

Cidre-8.jpg
Cent kilos de pommes donnent de 60 à 70 litres de cidre.
Le taux d'alcool se situe entre 5 et 7 degrés.
Cidre-11.jpg
Entreposé dans une cave, le cidre est mis en bouteilles, courant janvier, par temps clair et avec une lune en phase décroissante.
( sources:Les métiers d'autrefois dans le Perche: Claude & Gwénaelle Hamelin - Le Perche à table - 2 livres édités par les Amis du Perche.)
Patrick DESBOIS

Publié dans Photos du Perche

Commenter cet article